Reporter.pcf.fr - Soyez le média

Reporter.pcf.fr - Soyez le média
Accueil
 
 
 
 

28 novembre lors de la manifestation pour défendre l'hopital parisien HOTEL DIEU

Le 28 novembre lors de la manifestation pour défendre 
 
L'HOTEL DIEU hopital parisien du centre de Paris :manifestation  de masse qui comprenait les soignants et la population 
on  pouvait entendre dans la population 
 
"aujourd'hui se soigner devient de plus en plus difficile" "et coûte de plus en plus cher" avec les 
franchises, déremboursements des médicalement ;  l’imposition des indemnités journalières des victimes  , la  remise en cause du 100% pour les affections de longues durée , les dépassements d'honoraires;
Rappelons que toutes les mesures qui empêchent le malade de se soigner correctement en France sont maintenues  ;
l’imposition des indemnités journalières des victimes d’accidents du travail ,de la vie et de maladies professionnelles. Cette taxation des accidentés du travail représente la double peine, la triple peine des salariés déjà victimes d’un accident du travail , Déjà confrontés à la souffrance du handicap et qui vivent avec des revenus diminués.
 
Les malades et les assurés sont ponctionnés par des franchises, des forfaits hospitaliers en hausse, des déremboursements de médicaments en prenant prétexte du trou de la sécurité sociale alourdi par les dépassements d’honoraires en hausse constante ;
 
 
Sur l’hôpital
 
La « loi hôpital patient territoire » est maintenue, Elle prévoit des restructurations, des fermetures de services et d’hôpitaux ainsi que des Réductions des emplois ; La durée de séjour dans le hôpitaux est réduite pour les malades.
le budget de la sécurité sociale  2013 est un budget d'austérité qui prévoit 2 milliards d'euros d'économie dont 657 millions pour l'hôpital  ,
d'ailleurs des fermetures de services  interviennent tous les jours : maternités, radiothérapie d'Argenteuil ,chirurgie et maternité de Marie Galante, fermeture de services   hospitaliers de maternité, de centre IVG, de centre de psychiatrie  , de centre  du handicap et baisse de la prise en charge des personnes âgées;
la Commission médicale d’établissement (CME) de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) qui a récemment voté la « fermeture progressive » des urgences de l’Hôtel-Dieu.Un hôpital actif QUI Dispose d’un service de pointe pour une prise en charge immédiate des accidentés aux exposition VIH, c’est un service de pointe dans ce domaine (après une prise de risque, une rupture de capote,etc.). On y trouve un service d’Urgence medico judiciaires pour les victimes d‘agressions physiques ET sexuelles, C’est aussi le lieu d’accueil des Accidentés de la vie nocturne. 
 
 
 
 
 
 
La réponse aux attaques doit être collective, L’assistance publique a déjà supprimé 4000 emplois sur Paris et il est prévu d’en supprimer 15000 cette année au niveau national.On est en train de transformer la santé en secteur marchand qui génère des bénéfices comme on transforme le marché des maisons de retraite en marché rentable.
 
CE QUE NOUS VOULONS
- suppression des dépassements d’honoraires, des forfaits et des franchises ; l’imposition des indemnités journalières des victimes  , la prise en cause du 100% pour les affections de longues durée ,  
- arrêt des fermetures d’établissements, de services hospitaliers, de maternités et de centres d’IVG, de centres de proximité, tant dans le secteur des soins 
 
- arrêt des fermetures d’établissements  dans le secterur du handicap et des personnes âgées ; 
- attribution des moyens humains et financiers pour un service public de santé 
- augmentation du budget de la Sécurité Sociale pour 2013 répondant aux besoins de la population. 
 
 
la santé n 'est pas une marchandise
 
Martine Lozano militante  PCF FDG
 
 
 
 
 
 
 
           
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.