Reporter.pcf.fr - Soyez le média

Reporter.pcf.fr - Soyez le média
Accueil
 
 
 
 

TOUCHEZ PAS AUX BLUETS

 

TOUCHEZ PAS AUX BLUETS
Les droits des femmes sont menacés et régressent, lorsque les coupes budgétaires  touchent les organismes de lutte contre les violences faites aux femmes, ou encore lorsque de nombreuses maternités et centres d’IVG ferment, comme c’est le cas en France.
 
Alors que des investissements publics massifs sont indispensables en matière de protection sociale, de services publics et d’emploi pour répondre aux besoins sociaux    et réduire les inégalités, le Pacte budgétaire impose une restriction durable des finances publiques et interdit concrètement toute évolution vers le progrès social.
Les conséquences dramatiques de la loi Bachelot Hôpital Patients Santé et Territoires sont  visibles  Dans les grandes villes comme à l’AP-HP où on restructure tandis qu’on ferme les hôpitaux et maternités de proximité ! 
Pour accoucher , une femme  devra parcourir des dizaines de kilomètres ! C’est l’aboutissement  de la rentabilité à tout prix  et de  la politique d’austérité .
Dans ce contexte, les cliniques privées commerciales pourront se développer.
Et il faut faire de longs trajets pour trouver une maternité.
LES maternités de proximité
Les fermetures ont concernés LES Maternités effectuant moins de 300 accouchements par an. Les départements les plus touchés sont (Alpes-de-Haute-Provence, Ariège, Creuse, Gers, Haute-Corse, Haute-Saône, Lot et Lozère)où les femmes enceintes mettent plus d’une demie heure à rejoindre la maternité...c’est le cas de la jeune femme qui a perdu son bébé sur l’autoroute.
Et il se pose le problème d un manque de maternité  indique la Drees dans sa dernière « Etudes et résultats. »relatée par le journal viva presse journal mutualiste :
SI le nombre de naissances annuelles a augmenté EN France de de 40 000 : 751 186 en 2001 et 789 508 (+ 5 %), aujourd’hui;
EN REVANCHE 144 maternités sur 679 ont été fermées entre 2001 et 2010; Les maternités françaises étaient 679 en 2001 , ELLES SONT 535 AUJOURD’HUI.
 
sachant que selon Daniel Gouttefard Président de l'association Ambroise Croizat :
"l'accueil et l'accompagnement de l'enfant à naître sont à préserver,
dit il  dans son article bien naître pour bien être , le bébé est sujet d'attention pour ressentir l'environnement et les émotions liés à sa venue"
il ajoute pour la maternité des Bleuets ," il est urgent de voir   un changement de politique pour que vive son projet médical et social, qui   a fait la preuve de son utilité pour pérenniser   ses valeurs "
L'accompagnement des femmes par la préparation à la naissance non "rentable" sera-t-elle menacée?  ainsi quel'accompagnement à l'allaitement? Le chant prénatal?  
 
Les maternités deviennent-elles des usines à bébés ? 
 femmes et bébés sont victimes de cette politique d’augmentation de l’activité et d’incitation aux sorties précoces sans aucun suivi, avec tous les risques que cela compote comme par exemple l’ictère du 3e jour , pour les mamans, le  risque infectieux,le  risque hypertensif…
 
Pour rendre l’ accouchement plus sur
 Contre la fermeture des maternités de proximité
 La santé n’est pas une marchandise ;
Mobilisation
Martine Lozano militante PCF FDG
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.